Blog

eSport eSport : Développer la visibilité d’une équipe

Se faire connaître sur les réseaux sociaux pour une équipe eSport n’est pas de tout repos, même si vous bénéficiez de certains grands joueurs.

Cependant, il est primordial d’y être présent et de partager un maximum de contenu (infos, images, vidéos, etc…)

Il faut également être patient et déterminé: les followers ne se manifestent pas au premier tweet posté.

Le principal objectif de cette présence est : trouver des sponsors !

Car le seul intérêt qu’a le sponsor pour votre équipe, c’est sa visibilité.

Des équipes telles que Vitality, Millenium ou Gamers Origin ont réussi à créer une grande communauté soudée, attirant ainsi des sponsors et des partenaires.

Vous pouvez vous demander : comment ont-ils fait ? Et c’est à cette question précisément que nous allons répondre.

Tout d’abord l’un des piliers de la réussite sera votre identité:  il est inutile de recopier telle ou telle équipe en reprenant leurs gimmicks, il faut que vous parliez de votre propre histoire, que vous racontiez vos échecs et réussites, fassiez part de vos projets, etc… Le résultat sera une identité forte, votre ADN et votre marque de fabrique, à partir de ce moment vous pouvez commencer à vous “vendre” sur les réseaux.

1) Le business repose sur la visibilité

Une équipe d’eSport doit impérativement être présente sur les réseaux sociaux, c’est le moyen le plus simple de toucher l’ensemble de la communauté et d’être en mesure de faire passer un message. Ce qui intéressera un sponsor sera, par exemple, de communiquer un message publicitaire.

Les réseaux seront là aussi pour créer une véritable fan base qui sera pour la suite une ressource non négligeable. En effet, une communauté forte et soudée vous permettra certainement d’ouvrir un e-shop à l’effigie de votre équipe.

Les revenus engendrés pourront être réinvestis dans le matériel, les locaux, etc… afin de proposer de meilleures conditions de travail et du contenu plus important et diversifié. L’argent est un moyen de faire passer une étape à votre équipe, le FaZe Clan et Fnatic l’ont bien compris, en proposant du contenu adapté à la demande de leur communauté respective.

Aujourd’hui, ils sont davantage connus pour le contenu qu’ils proposent sur les réseaux que pour leur palmarès en compétition. La création de contenu est la seule voie pour exister. A vous de jouer !

Créer une communauté ne demande pas nécessairement des moyens pharaoniques, il suffit juste d’être créatif et constant dans la parution de vos posts.

La gestion d’une équipe eSport est exactement la même qu’une entreprise, plus votre activité va grandir plus les attentes seront grandes. Pour cela,  il faudra vous entourer de personnes compétentes. Faute de moyens, les associations n’ont pas d’autre choix que de recourir à des bénévoles, bien souvent pas suffisamment qualifiés pour un sujet technique en particulier (marketing, communication, développement web, etc.).

Par la suite, avec un budget affecté, le recrutement devient possible. C’est une étape où il est essentiel de bien penser ses besoins et de trouver les personnes qui peuvent y répondre.

2) Quels sont les réseaux sociaux à utiliser ?

Il n’est pas nécessaire d’utiliser tous les réseaux sociaux existants, tout dépend du contenu proposé, choisissez donc les plus pertinents.

Voici une liste des réseaux sociaux pouvant être utilisés :

  • Twitter : Twitter a remplacé les forums de discussions de jeux vidéo et permet de partager certaines sources avec son audience directement grâce à un hashtag.
  • Twitch : Twitch permet de proposer des contenus divertissants en live tout en exposant vos joueurs ainsi que leur niveau sur les divers jeux que vous proposerez. De plus, il y a une interaction directe avec les abonnés ce qui renforce la cohésion de la communauté.
  • YouTube : Avec YouTube, vous pourrez retransmettre et retravailler du contenu de twitch (ex : best-of des meilleurs moments de la semaine…) c’est une source de contenu facile à mettre en place. De plus, vous pourrez effectuer des vidéos sponsorisées afin d’avoir un supplément de revenu et proposer vos propres vidéos.

Ceci dit, YouTube demande certaines compétences de montage pour partager une vidéo divertissante et dynamique.

  • Facebook : Facebook vous donne accès à une très grande de base de données. Avec peu de moyens, vous pouvez toucher un plus grand nombre de personnes grâce à Facebook Ads.
  • Instagram : Instagram met en avant les moments mémorables de votre équipe. En les présentant d’une manière artistique, votre image de marque n’en sera que plus forte. De plus, Instagram propose la sponsorisation de vos posts, ce qui vous permettra de mettre en avant vos produits suivant le budget dépensé.

Cependant, Instagram demande certaines compétences en photographie afin d’avoir un contenu de qualité.

  • Snapchat : Grâce à ses stories, vous pourrez proposer du contenu plus intimiste et personnel en montrant l’envers du décor à un public jeune de 13 à 25 ans.

3) Le storytelling

Bien transmettre un message passe par le récit d’une aventure. Votre communauté adore quand on lui raconte une histoire : la vôtre ! Elle est curieuse et veut connaître les dernières informations liées à l’équipe. Il faut donc jouer sur les émotions et partager des valeurs propres à votre team.

Les marques veulent s’allier avec des équipes d’eSport qui partagent leurs valeurs comme le respect, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, etc…

Il est donc non négligeable de faire du storytelling faisant voyager vos fans avec de belles histoires tout en transmettant des valeurs. Ainsi, les marques seront plus facilement accessibles et vous pourrez renforcer votre croissance.

4) Le contenu

La création d’un contenu peut prendre du temps et s’avérer difficile, car un bon contenu demande de la réflexion mais aussi les compétences et les ressources.

Étant le premier concerné, demandez-vous, avant de poster,  si votre contenu vous engagerait vous-même?

Il est plus honorable et préférable de passer plus de temps à faire un contenu de qualité que de proposer une multitude de contenus sans intérêt. Il faut privilégier la qualité à la quantité.

Voici une liste d’exemples de contenu en lien avec votre storytelling :

  • Les résultats des joueurs : victoire ou défaite;
  • Interviews des joueurs : présentation, ressenti d’après-match, etc…;
  • FAQ (Foire aux questions);
  • Des photos pendant les compétitions, entraînements ou vie quotidienne;
  • Informations et palmarès des joueurs.

Ce ne sont que des exemples, vous pouvez, bien sûr, innover et trouver des idées de contenus vus nulle part ailleurs.

Il n’est pas nécessaire de recopier de A à Z le contenu d’un concurrent mais vous pouvez vous en inspirer.

La question est: pourquoi vous suivre, vous, et pas une autre équipe ? Il faut que vous ayez une valeur ajoutée pour vous démarquer !

5) L’accompagnement des joueurs

Les membres de votre équipe sont, au même titre que vous, les porte-étendards de votre team, il ne faut donc pas négliger votre communication ni la leur.

Ils doivent avoir un comportement exemplaire que ça soit, par exemple, lors d’un live sur twitch ou sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui,  on ne compte plus le nombre de dérapages sur les diverses plateformes qui dénigrent la notoriété de l’équipe et celle du joueur.

Il faut les accompagner et les éduquer dans leurs prises de paroles ainsi que sur les enjeux communs.

Il est préférable de les encadrer et de les sensibiliser avant qu’ait lieu la faute car un joueur ne se rend pas forcément compte des impacts qu’il peut engendrer sur sa carrière et son entourage. La préparation de votre team se fait aussi à ce niveau là !

Inscrivez-vous sur notre liste
et restez informé